Compte rendu du Stage de Kendo Carpentier

C’est dans une ambiance détendue et conviviale mais néanmoins martiale qu’avec notre senseï, Eric Moio, Laurent Bazire et moi, Lucas Humbert, avons participé Samedi 25 octobre 2014 au stage de Kendo organisé par le Club Kendo Strasbourg et animé par Mr Jean-Paul Carpentier, 7èmeDan.

 

Nous avons débuté la séance en travaillant nos Suburi, afin d’assouplir notre corps et d’échauffer nos articulations. Après cela, les pratiquants les plus expérimentés nous ont montré l’aboutissement du travail des Suburi, les Aïai Suburi. Nous avons ainsi formé des binômes et travaillé nos Suburi en portant les frappes.

Puis, nous avons procédé au salut, tous alignés du moins gradé (situé près de la porte d’entrée) au plus gradé. Les kendoka se mirent en seiza les uns après les autres, Senpaï en premier.

A partir de là, les pratiquants ne portant pas encore d’armure ont formé un groupe de travail dirigé par un senseï 7èmeDan.

Nous, les pratiquants portant une armure (Bogu) avons mis notre men et nos kote. Nous avons travaillé nos techniques de contre-attaque après une esquive (Nuki waza) ou une parade (Kaeshi waza), et nos techniques d’anticipation (Debana waza). Le but était de perfectionner nos aptitudes au combat.

 

Pour clore la matinée et afin de mettre en pratique notre entrainement, nous avons croisé le bambou lors d’une série de Ji Geiko. Ce moment fut aussi l’occasion de recueillir des conseils de la part de nos aînés pour corriger nos éventuels défauts et erreurs.

 

L’après-midi a commencé avec un travail en duo et en souplesse de techniques tels que men kaeshi do, men nuki do, kote suriage kote, et do uchi-otoshi men. Nous avons ensuite reformé les groupes de travail du matin et revêtu notre men et nos kote. Sous les instructions de Mr Carpentier, nous avons décliné les différentes techniques dont nous pouvons faire usage lorsque nous nous retrouvons en situation de tai atari ou de tsuba zeri ai qui sont des situations où nous ne savons pas toujours comment réagir.

 

Pour clore ce stage, nous avons eu l’occasion de nous confronter à Mr Carpentier ainsi qu’au deux senseï qui l’ont secondé durant la journée, et de recueillir à nouveau leurs conseils.

 

Parmi les conseils que j’ai reçus, voici les plus importants à retenir :

  • lors de l’utilisation d’une technique d’esquive ou de parade, il est inutile de se précipiter; il faut se lancer au moment opportun afin de surprendre l’adversaire et réduire les chances de contre-attaque,
  • toujours reprendre la garde et le centre après avoir lancer un assaut,
  • en tsuba zeri ai, il faut garder sa lame quasi verticale et ne pas la laisser partir de travers.

Je recommande ce stage à tous les débutants ou à toute personne craignant de participer à un stage de kendo, car le travail y est progressif et adapté à tous les niveaux. De plus, la communauté est sympathique et c’est une occasion en or pour recueillir un maximum de conseils et pour continuer à se perfectionner. Les différents groupes de travail permettent aux personnes ne portant pas encore l’armure de participer.

Commentaires

Merci Lucas